Blog

Différents types nez de marche

Quels sont les différents types de nez de marches ?

En tant qu’agenceur, architecte, dirigeant d’une TPE-PME ou encore responsable dans une collectivité, il est de votre devoir de mener des travaux d’accessibilité et de sécurisation des espaces dès lors que la législation change ou que cela devient nécessaire. Parmi toutes les solutions mises à la disposition des entreprises, des collectivités ou des particuliers, les nez de marches permettent de prévenir un grand nombre d’accidents domestiques ou d’accidents de la vie dont les conséquences peuvent être dramatiques. En effet, les chutes dans les escaliers restent les accidents les plus courants et entrainent parfois des dégâts irrémédiables sur la santé des victimes. Sud Antidérapant, spécialiste des solutions antidérapantes pour les professionnels, vous expliquent le rôle et les différents types de nez de marche ainsi que les normes de sécurité qui en font mention.

Quelles sont les utilités d’un nez de marche ?

Tout d’abord, il est important de rappeler ce que désigne la terminologie nez de marche. Le nez de marche désigne la partie proéminente d’une marche, au-dessus de la contremarche (partie verticale) et dans la continuité de la marche (partie horizontale). Elles sont souvent présentes dans les escaliers plus anciens alors que les escaliers récents forment un angle droit, parfois légèrement arrondi. Généralement, on bannit les escaliers avec une partie proéminent supérieur à 4 cm pour éviter de buter en montant avec le bout du pied.

Concrètement, quel est l’utilité d’un nez de marche ?

  • Limiter le risque de chute dans les escaliers – surtout par temps de pluie ou quand les marches sont mouillées
  • Créer un contraste par rapport au reste de la marche pour être plus visible
  • Protéger la surface de la marche très sollicitée
  • Résister plus durablement au fort passage
Nez de marche antidérapant jaune sur les marches d'un escalier en extérieur

Nez de marche antidérapant jaune

Quelles normes de sécurité concernent les nez de marche ?

En vue d’améliorer la sécurité du public, les établissements recevant du public (ERP) et les locaux ouverts public doivent présenter des escaliers conformes à la réglementation en vigueur. Garde-corps, hauteur des marches, largeur de l’escalier, luminosité mais aussi nez de marche et bande d’éveil à la vigilance sont à prévoir.

En plus d’être obligatoire, le nez de marche doit répondre à plusieurs critères dictés par l’article R111-19-2 du code de la construction et de l’habitation et l’arrêté du 1er août 2006 :

  • Être de couleur contrastée par rapport au reste de l’escalier (minimum 3 cm dans les ERP construits après 2017)
  • Être antidérapant
  • Ne pas présenter de débord excessif par rapport à la contremarche

 

Pour la mise en conformité de vos espaces et lieux recevant du public et respecter les mesures d’accessibilité pour tous, faites confiance à Sud Antidérapant et découvrez notre sélection de nez de marche !

nonclassé
About Mathieu KERAMOAL
non diam ipsum pulvinar felis Aliquam mi,