Blog

Lumière sur la peinture antidérapante

Avez-vous songé à utiliser de la peinture antidérapante pour la sécurisation de vos installations industrielles, des établissements recevant du public ou de votre foyer ? Depuis 2017, il est obligatoire en France d’appliquer des revêtements antidérapants afin de limiter au maximum les accidents sur certaines installations. Les revêtements antidérapants sont notamment régulés par la norme NF P 05-011. Mais comment choisir sa peinture antidérapante pour le bon usage ?

Les différents types de peintures antidérapantes

On peut diviser les peintures antidérapantes en 3 catégories :

  1. Les peintures epoxy professionnelles, qui sont composées d’un mélange de résines et de durcisseurs ;
  2. Les peintures epoxy professionnelles similaires, mais complétées par des granulés antidérapants ;
  3. Il y a enfin les peintures acryliques grand public.

Quelles sont les différences entre les trois peintures et comment les appliquer ?

Les peintures epoxy professionnelles sont particulièrement recommandées pour les sols extérieurs ou les garages. Ce type de peinture résiste particulièrement bien aux intempéries, aux rayons UV et au passage de machines lourdes. Elles sont toutefois assez délicates à appliquer, car le durcisseur les fait sécher en moins d’une heure.

Le second type de peinture intègre des granulés antidérapants de deux manières :

  • soit ils sont répandus en même temps que la peinture epoxy, puis solidarisés au mélange grâce à un rouleau avant le séchage ;
  • soit, ils sont saupoudrés en grande quantité sur la peinture fraîche. Par la suite, le sol est aspiré, et un fixateur est appliqué.

Enfin, les peintures acryliques domestiques sont idéales pour la maison : les sols et les escaliers. Mais elles ne résistent pas bien à l’humidité et aux chocs mécaniques. Pour un environnement industriel, mieux vaut opter pour les deux premières.

 

Où appliquer sa peinture antidérapante ?

La peinture antidérapante doit être prioritairement appliquée sur les sols et les endroits sur lesquels on marche. On peut faire une liste non exhaustive d’endroits où la peinture antidérapante peut être appliquée :

  • escaliers ;
  • rampes d’accès ;
  • garage (intérieur/sortie) ;
  • sol en carrelage ;
  • sol en béton brut ;
  • terrasse extérieure, etc. etc.

Les caractéristiques d’une bonne peinture antidérapante

Normalement, une bonne peinture antidérapante doit assurer la sécurité des usagers en toute circonstance. Le fait qu’elle soit antidérapante constitue déjà un avantage non négligeable pour limiter les risques d’accident. Mais en général, les peintures antidérapantes à l’attention des professionnels ont d’autres caractéristiques :

  • elles résistent au feu ;
  • elles ne sont pas affectées par les produits pétroliers, huiles, graisses, solutions acides ou alcalines ;
  • ces peintures doivent aussi pouvoir résister à l’eau salée ;
  • parfois, elles protègent même les surfaces métalliques de la corrosion (mais cela dépend du produit).
nonclassé
About Mathieu KERAMOAL
eleifend non Praesent massa commodo odio dictum ante. quis Donec ut id